Prince charmant : c’est celui que l’on aimerait toutes rencontrer, sachant pourtant qu’il n’existe pas…en tout cas, pas tel qu’on se le représente. De par sa nature et son éducation, il ne peut être ni marchand de charmes ni adepte du marchandage. Difficile de le rencontrer toutefois, puisqu’il ne flâne pas à tous les coins de rue.

Prince marchant : c’est celui qui, plus spontanément, part à la découverte du monde féminin, se mêlant au peuple, marchant à travers la foule. Toutefois, pas toujours charmant dans ses propos ou ses intentions, on risque de le confondre avec un détaillant alors qu’il est grossiste.